Le RECUIT des collets d'étuis

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Le RECUIT des collets d'étuis

Message par PennKoed le Sam 10 Fév - 12:49

Soyons clairs sur les définitions:
Beaucoup de métaux peuvent être ÉCROUIS,  ou RESTAURES et RECRISTALLISES (RECUITS)

L'ECROUISSAGE d'un métal est le durcissement d'un métal sous l'effet de sa déformation plastique (définitive). Ce mécanisme de durcissement explique en grande partie les différences entre les pièces métalliques obtenues par corroyage (c'est-à-dire par déformation plastique : laminage, tréfilage, forgeage) et les pièces de fonderie.
L'écrouissage ne se produit que sur les matériaux ductiles.
Il ne concerne donc que les métaux.
L'écrouissage correspond aux modifications que subit le métal lorsque les contraintes qui lui sont appliquées sont suffisamment fortes, et ont généralement une influence sur ses propriétés mécaniques. Le métal devient plus dur, mais de manière corolaire, plus cassant.

Lorsque la pièce comporte une variation de section ou un défaut — cavité, inclusion (précipité) plus dur ou moins dur que le reste du matériau, angle vif rentrant, fond d'entaille — il peut se produire localement une concentration de contraintes. Alors que l'on pense être dans le domaine élastique, on entre localement dans le domaine plastique.
Il peut donc se produire un écrouissage local. Ce phénomène est une des principales causes de la naissance de fissures dans les phénomènes de fatigue (collets et épaulements d'étuis).

La RESTAURATION et la RECRISTALLISATION sont des phénomènes ayant pour effet d’ANNULER L'ECROUISSAGE. Ils sont activés thermiquement ; ils surviennent au cours de traitement thermiques, en particulier de RECUITS.
La recristallisation ne peut avoir lieu que lorsque l'écrouissage est suffisant : le moteur de la transformation est la quantité d'énergie de déformation élastique « stockée » dans les dislocations. Dans certains cas, lorsque la vitesse de déformation est suffisante (pour un métal et une température donnés), la restauration et la recristallisation peuvent survenir en même temps que l'écrouissage : on parle de restauration et recristallisation dynamiques.

Nous allons maintenant pouvoir rentrer dans le vif du sujet... Dans le post suivant !
avatar
PennKoed

Messages : 1011
Date d'inscription : 17/01/2018
Age : 69
Localisation : entre le milieu et l'ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le RECUIT des collets d'étuis

Message par PennKoed le Sam 10 Fév - 13:18

Bien plus que par l’oxydation, cette petite bouteille de laiton que nous appelons "étui" ou encore "douille" en voit de toutes les couleurs : selon la discipline, les forums, les modes, les rumeurs et les habitudes.

Voyez cet incident:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

A ce stade on ne peut émettre que des hypothèses, et encore, afin de cerner l'origine de l'incident, selon la fameuse technique de fermeture de portes, une par une :

   Surpression ?
   Qualité du laiton ?
   Défaut de l'étui, malfaçon ?
   Fire forming ?
   Longueur de l'étui ? du collet ?
   Concentricité ?
   Collage par l'éventuelle présence de carbon ring ?
   Outil recalibreur inadapté à la chambre ?
   incident tellement connu qu'on peut en tirer une généralité ?
   et tout un tas d'autres raisons...

En fait on va se tripoter les méninges inutilement.

Notons cependant que de bons résultats sont obtenus par un autre tireur et beaucoup d'autres en France avec la même arme, même tube, même calibre mais totalisant 3500 coups de plus, avec les mêmes étuis, même marque de poudre, mêmes ogives mais cette fois sans incident et :
   en utilisant plutôt de la N150
   en ne recalibrant que le collet (bushing Redding 337)
   en veillant particulièrement au "carbon ring" (Ed's Red + Shooter's choice MC7 + écouvillon de chambre)
   avec des étuis Lapua rechargés une quinzaine de fois

Dans un article très intéressant du site US PRB, on apprend que la première opération sur les étuis avant rechargement et à chaque préparation, réalisée par 65 % des 100 Top shooters US du circuit "Precision Rifle Series" est de...recuire le collet . Ah ?

Recuire à chaque fois ? habituellement on entend "tous les 5 rechargements"...

Constat:
La grande majorité de ces 100 meilleurs tireurs tire entre 4000 et 6000 cartouches par an (donnée 2015) dont 1/3 en match soit 1500 cartouches environ.

Peu ou pas pratiquée en France (les habitudes ont la vie dure et « Radio Pas de tir » est efficace…) Il est probable mais pas certain que cette opération de re-cuisson aurait épargné à notre ami cette rupture d'étui.

Durée de vie:
Un des score Shooter US de l'année, Joe Entrekin, a plus de 40 rechargements dans ses étuis recuits après chaque tir. Pas mal....et il faut rentabiliser l'investissement de la machine (470 $ soit 415 €).

Précision:
Un autre article, du non moins fameux site "6 mm BR" affirme que le plus petit groupement de 5 impacts à 1000 yards (914 m) a été réalisé avec des étuis bénéficiant systématiquement lors de leur préparation de ce "réchauffement climatique".

Il semble qu'en France on se focalise sur d'autres opérations alors que la re-cuisson (Annealing) offre notamment :
   Une plus grande durée de vie de l’étui, on l'avait compris
   Une tension de collet plus régulière, gage de précision...régulière

On parle alors de cuisson de détente (300° C). Le but étant de détendre les molécules et de rendre de l'élasticité à cette partie de l'étui.

"Le recuit consiste à chauffer le métal et à le laisser refroidir lentement (soit à T° ambiante, soit dans un four qui baisse progressivement la T°) pour retrouver sa malléabilité.
Le recuit d'une pièce métallique ou d'un matériau est un procédé correspondant à un cycle de chauffage.
Celui-ci consiste en une étape de montée graduelle en température suivie d'un refroidissement contrôlé."

Source : Wikipédia

Méthode "à la Française" : Sans bricolage et à la main: Placer les étuis espacés debout dans un bac (sur un plateau tournant de repas). Chauffer les collets à la lampe à souder et ensuite les plonger dans l'eau. Mouais...

En allant voir sur Youtube le fonctionnement des machines à recuire les collets, on remarquera que le cycle d'exposition à la flamme ne dépasse pas 8 secondes et que les étuis ne sont pas ensuite immergés, Giraud Cartridge Case Annealer:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Pareil pour la machine "VERITEX Bench-Source"
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

La recuisson artisanale à la main sans machine ne sera pas uniforme d’un étui à l’autre malgré les efforts déployés et entrainera des variations de comportement de l’étui au départ du coup.

En conclusion: la longévité et les qualités de l'étui (forme de résilience) sont augmentées par la re-cuisson, c'est indéniable. Alors, soit on dispose d’une machine digne de ce nom et on recuit sans refroidir brutalement soit on n’en dispose pas et on ne fait rien....

A bientôt, si vous le voulez bien !!!  
avatar
PennKoed

Messages : 1011
Date d'inscription : 17/01/2018
Age : 69
Localisation : entre le milieu et l'ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le RECUIT des collets d'étuis

Message par manitou le Sam 10 Fév - 13:37

et bravo !
avatar
manitou

Messages : 404
Date d'inscription : 12/01/2018
Age : 48
Localisation : gard

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le RECUIT des collets d'étuis

Message par philippe76 le Sam 10 Fév - 18:48

wouaaa super bravo
et il faut rentabiliser l'investissement de la machine (470 $ soit 415 €)...c'est laquelle? celle de la vidéo?
je le je le faisais a la main pour des 308 lapua....je vais arrêter du coup

philippe76

Messages : 486
Date d'inscription : 31/01/2018
Age : 54
Localisation : normandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le RECUIT des collets d'étuis

Message par PennKoed le Sam 10 Fév - 19:32

philippe76 a écrit:wouaaa super bravo
et il faut rentabiliser l'investissement de la machine (470 $ soit 415 €)...c'est laquelle? celle de la vidéo?
je le je le faisais a la main pour des 308 lapua....je vais arrêter du coup

Je n'en doute pas, tout le monde pense qu'il faut les jeter dans l'eau dès que l'on atteint la bonne température (et personne ne sait quelle est la bonne température puisque dès que l'on atteint le rouge c'est foutu, et que lorsque on la plonge dans l'eau, ben on écrouit l'étui, et c'est encore plus foutu puisque on le rend cassant au collet...)
Comme j'ai fait un peu de métallurgie à l'école, quand j'ai vu la méthode "à la française" je me suis drôlement gratté la tête, puisque c'était exactement le contraire de ce que l'on m'avait appris...
J'ai toujours chauffé, mais en laissant refroidir naturellement... Le problème, c'est qu'il semblerait que personne ne sache en France qu'il y a un produit qui s'appelle du Tempilaq, et qui ne réagit qu'à 550°; assez loin du rouge, disons qu'il réagit quand la couleur du laiton devient bleue. Mais 550°, c'est exactement la température qu'il faut atteindre, et ne pas dépasser pour recuire convenablement du laiton... En clair, sans Tempilaq, pas de salut, puisque l'on ne peut même pas régler la température de la machine à recuire...


Dernière édition par PennKoed le Dim 11 Fév - 17:35, édité 3 fois
avatar
PennKoed

Messages : 1011
Date d'inscription : 17/01/2018
Age : 69
Localisation : entre le milieu et l'ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le RECUIT des collets d'étuis

Message par PennKoed le Sam 10 Fév - 19:38

philippe76 a écrit:wouaaa super bravo
et il faut rentabiliser l'investissement de la machine (470 $ soit 415 €)...c'est laquelle? celle de la vidéo?
je le je le faisais a la main pour des 308 lapua....je vais arrêter du coup

Pour moi, celle qui me semble la meilleure, c'est la BENCH SOURCE Vertex...
Elle coûte $530 aux U.S. chez Brownell, soit 432€... Là où ça ne va plus c'est que chez Brownell France, elle coûte 972€, soit $1,191
Donc plus du double. J'ai envoyé un message à BENCH SOURCE hier pour savoir si ils envoyaient en France


Dernière édition par PennKoed le Sam 10 Fév - 20:17, édité 1 fois
avatar
PennKoed

Messages : 1011
Date d'inscription : 17/01/2018
Age : 69
Localisation : entre le milieu et l'ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le RECUIT des collets d'étuis

Message par francky2a le Sam 10 Fév - 19:53

Exellent tuto Penn, sans m y connaitre je pensais intuitivement ou logiquement que sur du laiton fallait pas  rougir et encore tremper de suite ....je vais suivre .
avatar
francky2a

Messages : 642
Date d'inscription : 17/01/2018
Age : 53
Localisation : Ajaccio

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le RECUIT des collets d'étuis

Message par jimmy007 le Dim 11 Fév - 9:32

Joli bécane....avec variante chauffe gaz ou électrique....
Bon il est connu que Brownells France ( Tecmagex ) tape fort niveau prix...et en plus c'est vous qui faites le banquier car vous payez à l'avance du matos dispo aux States....et devrez patienter avant de le recevoir ...
Et si vous la trouvez moins cher en Italie ou ailleurs...Niet !! Obligé de la commander dans ton pays .....C'est beau L Euro-business non ?

Heureusement qu'il existe le système D Wink
avatar
jimmy007

Messages : 457
Date d'inscription : 04/02/2018
Localisation : Juste derrière mon AR15

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le RECUIT des collets d'étuis

Message par Maousse le Dim 11 Fév - 10:02

Ah, le recuit, c'est un grand puit à connerie.
Bien difficile de savoir ce qui est exact, il y a un bruit de fond terrible sur le Net.

Température : il y a ceux qui parlent de rouge cerise et ceux qui donnent une plage entre 250-500°C (et ce n'est pas le rouge cerise, plus proche des 800°C il me semble)

Refroidissement : il y a ceux qui parlent de refroidissement dans l'air (lent par rapport à l'acier mais au final assez rapide pour celui qui le fait) et d'autre qui disent que le laiton se trempe à l'inverse de l'acier, c'est à dire que pour écrouir, il faut refroidir rapidement.

Fréquence, ben PennKoed a tout dit, il y a ceux qui disent "à chaque rechargement", ceux qui disent "tous les 5 rechargements", ceux qui disent "c'est de la merde" et enfin ceux qui disent "si ce n'est pas bien fait, c'est pire, alors je ne fais pas"

Du coup, je suis de ceux là.
Par contre, un recalibrage bien fait, avec de bons outils, diminue GRANDEMENT la fatigue du laiton, ou en d'autres termes, l'écrouissage du laiton.
avatar
Maousse

Messages : 710
Date d'inscription : 17/01/2018
Age : 52
Localisation : IDF, chez les fous

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le RECUIT des collets d'étuis

Message par jimmy007 le Dim 11 Fév - 10:17

Pas faux non plus Maousse Wink
Sans oublier qu'on est pas obliger de remplir la douille ras la gueule pour toucher la mouche cheers
avatar
jimmy007

Messages : 457
Date d'inscription : 04/02/2018
Localisation : Juste derrière mon AR15

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le RECUIT des collets d'étuis

Message par PennKoed le Dim 11 Fév - 10:17

Tu as raison, Maousse...
mais tu devrais maintenant te douter que ce que j'ai écrit, je suis allé le vérifier au bon endroit...
Comme le FIT est une Université de "technologie", tu penses bien que je suis allé fourrer mon nez dans mes docs de l'époque pour être sûr de ne pas raconter de conneries.
Si le laiton se comportait à l'inverse de l'acier, eh bien comme c'est un mélange de cuivre et de zinc, tous les plombiers le sauraient, tout comme pour le cuivre...
La bonne température pour le recuit, c'est en fait environ 550°C, d'où la nécessité d'utiliser du Tempilaq, qui ne fond (en fait se met à couler) qu'à cette température.
Et justement, en matière de refroidissement, il ne faut surtout pas lui faire subir un choc thermique, ce qui aboutirait à l'écrouir, et donc le rendre cassant, mais au contraire le recuire, ce qui le rend plus malléable...


Dernière édition par PennKoed le Dim 11 Fév - 17:38, édité 1 fois
avatar
PennKoed

Messages : 1011
Date d'inscription : 17/01/2018
Age : 69
Localisation : entre le milieu et l'ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le RECUIT des collets d'étuis

Message par PennKoed le Dim 11 Fév - 10:19

jimmy007 a écrit:Pas faux non plus Maousse Wink
Sans oublier qu'on est pas obliger de remplir la douille ras la gueule pour toucher la mouche cheers  

Il y a un rapport avec le recuit des collets ???
Monsieur le Modo !!! Il est hors sujet, au secours !!!
avatar
PennKoed

Messages : 1011
Date d'inscription : 17/01/2018
Age : 69
Localisation : entre le milieu et l'ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le RECUIT des collets d'étuis

Message par PennKoed le Dim 11 Fév - 10:26

Maousse a écrit:Ah, le recuit, c'est un grand puit à connerie.
Bien difficile de savoir ce qui est exact.

Oui, sauf que la métallurgie peut être qualifiée de "science exacte, elle "      

Température : il y a ceux qui parlent de rouge cerise et ceux qui donnent une plage entre 250-500°C (et ce n'est pas le rouge cerise, plus proche des 800°C il me semble)

Refroidissement : il y a ceux qui parlent de refroidissement dans l'air (lent par rapport à l'acier mais au final assez rapide pour celui qui le fait) et d'autre qui disent que le laiton se trempe à l'inverse de l'acier, c'est à dire que pour écrouir, il faut refroidir rapidement.

Exact, pour écrouir, il faut refroidir rapidement, mais n'es-ce pas exactement le contraire que nous recherchons, le recuire ? lol!  lol!  lol!

Fréquence, ben PennKoed a tout dit, il y a ceux qui disent "à chaque rechargement", ceux qui disent "tous les 5 rechargements", ceux qui disent "c'est de la merde" et enfin ceux qui disent "si ce n'est pas bien fait, c'est pire, alors je ne fais pas"

Du coup, je suis de ceux là.
Par contre, un recalibrage bien fait, avec de bons outils, diminue GRANDEMENT la fatigue du laiton, ou en d'autres termes, l'écrouissage du laiton.

Nan !      
avatar
PennKoed

Messages : 1011
Date d'inscription : 17/01/2018
Age : 69
Localisation : entre le milieu et l'ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le RECUIT des collets d'étuis

Message par Maousse le Dim 11 Fév - 10:28

Oh je sais bien que tu t'es renseigné PennKoed, respect.
C'est juste qu'on lit tellement de connerie, je voulais juste souligner la difficulté de comprendre et d'apprendre.


Techniquement, le plus difficile est d'obtenir une tension de collet la plus régulière possible d'étui en étui et de tir en tir
Il y a des préalables avant de recuire ses collets et c'est encore plus onéreux (tourner ses collets, trier ses étuis par poids, par volume interne) et il y en a bien 3/4 qui sont rejetés.
Rien qu'en pesant mes projectiles, j'en mets 1/3 de côté pour le plinking

Edit : Comme j'ai laissé tomber le sujet, je n'avais pas fait gaffe. Effectivement, la vidéo que j'ai vu, le mec écrouit et le dit bien, ses étuis, mais lol
avatar
Maousse

Messages : 710
Date d'inscription : 17/01/2018
Age : 52
Localisation : IDF, chez les fous

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le RECUIT des collets d'étuis

Message par Maousse le Dim 11 Fév - 10:37

PennKoed : un exemple d'un truc que je viens d'apprendre.
Le recalibreur LEE pour le 7,62x54R recalibre avec une olive de .308 (pour être utilisable pour le 7,62x53R Finlandais je suppose)
Du coup, ceux qui rechargent du vrai 7,62x54R doivent mettre une olive de .311.
Au moment du recalibrage, le collet est resserré à moins de 308 par le corps de l'outil de recalibrage
Puis dilaté à .311 par l'olive
Puis évasé
Le projectile est siégé, il pousse sur les parois
Un éventuel sertissage est fait.

Ca fait beaucoup de travail sur le laiton

Pour moi, c'est un mauvais jeu d'outil qui travaille trop le laiton.
Même si les rechargeurs de ce calibre sont souvent moins exigeants.
avatar
Maousse

Messages : 710
Date d'inscription : 17/01/2018
Age : 52
Localisation : IDF, chez les fous

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le RECUIT des collets d'étuis

Message par Maousse le Dim 11 Fév - 10:53

PennKoed a écrit:
Maousse a écrit:.../...
Par contre, un recalibrage bien fait, avec de bons outils, diminue GRANDEMENT la fatigue du laiton, ou en d'autres termes, l'écrouissage du laiton.
Nan !      
Ben pour le coup, si
Moins tu étires/rétreins le métal, moins il est écroui
avatar
Maousse

Messages : 710
Date d'inscription : 17/01/2018
Age : 52
Localisation : IDF, chez les fous

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le RECUIT des collets d'étuis

Message par francky2a le Dim 11 Fév - 11:20

Gaffe quand même car il parait que : qui trop embrase mal retreint ....ok je sort .
avatar
francky2a

Messages : 642
Date d'inscription : 17/01/2018
Age : 53
Localisation : Ajaccio

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le RECUIT des collets d'étuis

Message par Maousse le Dim 11 Fév - 11:27

Ceci dit, j'ai peut-être l'air sceptique dans mes propos mais c'est l'inverse, hein ! :)

Je suis persuadé de l'intérêt, c'est la mise en œuvre qui pose un problème.
Les Etasuniens ont un gros avantage, ils ont plein de concours, et avec de l'argent à la clé, ils peuvent en vivre.
Alors, l'investissement en vaut la chandelle, sans parler de la place qu'ils ont, sniff.

En France, on a droit à des médailles en chocolat et basta. Je caricature à peine
avatar
Maousse

Messages : 710
Date d'inscription : 17/01/2018
Age : 52
Localisation : IDF, chez les fous

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le RECUIT des collets d'étuis

Message par PennKoed le Dim 11 Fév - 13:08

Non, non, Maousse, je lis ce que tu dis, mais ce qui me turlupine, c'est ton histoire d'outil pour le 7,62 x 54R...
Ça semble un peu délirant comme process de la part de Lee.
Ceci dit, vu le stock de .308 que j'ai, il faut que j'aille vérifier si je n'utilise pas ce calibre là pour mon MOSIN...
Bon je mets ça dans un coin, parce que l'armurerie, c'est deux étages plus haut, et que je garde ça pour plus tard, mais ça m'énerve quand même "HACHEMENT" !
avatar
PennKoed

Messages : 1011
Date d'inscription : 17/01/2018
Age : 69
Localisation : entre le milieu et l'ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le RECUIT des collets d'étuis

Message par Tilt57 le Dim 11 Fév - 15:19

Je m'insère dans le topic mais je ne suis pas spécialiste du tout du recuit des douilles.

De ce que j'ai lu ici et là sur des sites de métallurgie, le cuivre et le laiton ne se trempe pas.
Le fait de les refroidir rapidement n'est qu'une question de commodité ou pour éviter que la T° ne continue à aller plus loin que l'endroit précis que l'on a choisir de "recuire"
Le laiton utilisé pour les douilles contient 32 à 33% de zinc.
Sur le laiton réchauffer à une moyenne de 300° revient à faire un recuit de détente.
A une moyenne de 500° il s'agit alors d'un vrais recuit.
Pour le vrais recuit du laiton c'est en fait un peu plus complexe car si j'ai bien compris le temps de chauffe peut varier de 30 mn à 2 h !
J'en conclu que pour recharger, ce qui est fait est donc simplement un recuit de détente.
Je rappelle que je suis pas expert mais si ça peut aider ou interpeller. Wink
avatar
Tilt57

Messages : 705
Date d'inscription : 11/01/2018
Age : 61
Localisation : Grand-Est

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le RECUIT des collets d'étuis

Message par jimmy007 le Dim 11 Fév - 17:02

La vraie question est : l'investissement en vaut il le coup ?
Comme le dit justement Mousse , nous ne sommes pas US.....quand tu vois les prix là bas tu marches sur ta langue tout en bavant.......et en gobant les mouches sans respirer
avatar
jimmy007

Messages : 457
Date d'inscription : 04/02/2018
Localisation : Juste derrière mon AR15

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le RECUIT des collets d'étuis

Message par PennKoed le Dim 11 Fév - 17:04

Non Tilt, tu es absolument dans le vrai, on parle bien d'un recuit de détente, qui est largement suffisant pour reformer le collet et l'épaulement de l'étui lors du recalibrage de la phase "rechargement", après, c'est le choc lors du tir qui va en fait écrouir l'étui, par les pression exercées sur ses parois.
D'où la nécessité de recuire de nouveau (si on écoute les "spécialistes") pour à nouveau reformer l'étui pour reprendre ses déformations lors du tir...
avatar
PennKoed

Messages : 1011
Date d'inscription : 17/01/2018
Age : 69
Localisation : entre le milieu et l'ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le RECUIT des collets d'étuis

Message par PennKoed le Dim 11 Fév - 17:08

jimmy007 a écrit:La vraie question est : l'investissement en vaut il le coup ?
Comme le dit justement Mousse , nous ne sommes pas US.....quand tu vois les prix là bas tu marches sur ta langue tout en bavant.......et en gobant les mouches sans respirer

C'est vrai, moi, ça ne m'empêche pas de chercher à obtenir la bonne machine presque au prix US... Ici...
Et si je ne peux pas l'obtenir, j'irai la chercher .... A la première occasion...
On ne me refera pas, je suis un perfectionniste...
Mais je vais d'abord explorer l'Europe !
avatar
PennKoed

Messages : 1011
Date d'inscription : 17/01/2018
Age : 69
Localisation : entre le milieu et l'ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le RECUIT des collets d'étuis

Message par PennKoed le Dim 11 Fév - 17:20

Juste pour info, Maousse...
Aux US, tout est moins cher. Les circuits sont plus courts, fabricant > Distributeur. Point barre, pas d'importateur, grossiste, demi grossiste, représentant de commerce et distributeur...
On est sur une autre planète...
Pour être clair, je ne m'habille qu'aux US, un jean Levis's 501, 110€ en France, $30 aux U.S. dans la boutique Lewis's, soit soit 25€, et tout est comme ça, chez Ralf Lauren, chez Timberland, chez North Face, chez Calvin Klein, et ainsi de suite. Si on achète rien en France, et tout aux US une fois par an, ça paye la semaine à New York. Et si il y en a que ça intéresse, j'ai le bon circuit et les bonnes adresses, je n'y ai pas fait mes études pour rien, je voulais rester là bas, c'est la Madame de l'époque qui n'a pas voulu...
avatar
PennKoed

Messages : 1011
Date d'inscription : 17/01/2018
Age : 69
Localisation : entre le milieu et l'ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le RECUIT des collets d'étuis

Message par PennKoed le Dim 11 Fév - 17:25

Maousse a écrit:
PennKoed a écrit:
Maousse a écrit:.../...
Par contre, un recalibrage bien fait, avec de bons outils, diminue GRANDEMENT la fatigue du laiton, ou en d'autres termes, l'écrouissage du laiton.
Nan !      
Ben pour le coup, si
Moins tu étires/rétreins le métal, moins il est écroui

Ah oui, vu comme ça, oui, effectivement !
avatar
PennKoed

Messages : 1011
Date d'inscription : 17/01/2018
Age : 69
Localisation : entre le milieu et l'ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le RECUIT des collets d'étuis

Message par PennKoed le Dim 11 Fév - 17:28

Bon, mais je vous garde pour un peu plus tard une autre méthode de recuit, un peu plus lente, mais "HACHEMENT" plus économique...

Ça va viendre, il faut que je compile mes notes...
avatar
PennKoed

Messages : 1011
Date d'inscription : 17/01/2018
Age : 69
Localisation : entre le milieu et l'ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le RECUIT des collets d'étuis

Message par jimmy007 le Dim 11 Fév - 17:30

En effet...un autre monde
Je vais en Pennsylvanie tous les deux ans en moyenne , nous y avons des amis.....si je m'écoutais je resterai là bas...hélas Mme ...bref....on verra pour la retraite
J'y étais en novembre dernier 3 semaines.....me suis éclaté...comme d'habitude..et raconte pas le matos que je me suis envoyé....sans parler de celui dans mes valises....
L'an prochain ( cette année c'est également un autre monde : La Corse )...j'irai à la Mecque du tireur, au Texas avant de rejoindre ma douce et tendre à State Collège......et pas loin le 1000 Yards Benchrest Club près de Williamsport
Top
avatar
jimmy007

Messages : 457
Date d'inscription : 04/02/2018
Localisation : Juste derrière mon AR15

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le RECUIT des collets d'étuis

Message par PennKoed le Dim 11 Fév - 17:45

Exact, Jimmy, un autre monde...
Ici, c'est clair, on a pété un câble...
Bon, moi je vais retourner dans ma Bretagne si je vis assez longtemps...
C'est pas les US, mais c'est toujours mieux que la RP...
avatar
PennKoed

Messages : 1011
Date d'inscription : 17/01/2018
Age : 69
Localisation : entre le milieu et l'ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le RECUIT des collets d'étuis

Message par jimmy007 le Dim 11 Fév - 17:48

La Bretagne c'est plus près des States que l' Alsace !! Petit veinard......

Tu connais Ploumilliau dans le 22 ? J'y ai fais un saut l'an dernier.....petit chantier syma...comme le sont les Bretons

Kenavo Wink
avatar
jimmy007

Messages : 457
Date d'inscription : 04/02/2018
Localisation : Juste derrière mon AR15

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le RECUIT des collets d'étuis

Message par PennKoed le Dim 11 Fév - 17:58

Non, connais pas Ploumilliau, ça doit être dans le nord du 22, en pays de Léon ?
On est originaires de la région de Vannes, depuis le 6ème siècle, donc je me suis réinstallé dans la région de mes ancêtres, de mon père, et de mon grand père, entre Auray et Vannes, près de la mer...
Il y fait beau, il y fait chaud, la mer est à 1200 mètres, golfe du Morbihan ou Atlantique, et contrairement à ce que l'on raconte, il n'y pleut que très peu, parce que nous sommes à l'est de la Ria d'Etel, qui est une vraie barrière climatique, un peu comme la Loire...
avatar
PennKoed

Messages : 1011
Date d'inscription : 17/01/2018
Age : 69
Localisation : entre le milieu et l'ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le RECUIT des collets d'étuis

Message par jimmy007 le Dim 11 Fév - 18:04

C'est pas loin de Lannion en effet.......
Tu vis dans une belle région....micro climat.....j'y ai vu des palmiers !!!
avatar
jimmy007

Messages : 457
Date d'inscription : 04/02/2018
Localisation : Juste derrière mon AR15

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le RECUIT des collets d'étuis

Message par Maousse le Dim 11 Fév - 18:23

Si tu trouves une machine à recuire efficace (donc régulière) et importable à un tarif raisonnable, j'en suis :)
avatar
Maousse

Messages : 710
Date d'inscription : 17/01/2018
Age : 52
Localisation : IDF, chez les fous

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le RECUIT des collets d'étuis

Message par PennKoed le Dim 11 Fév - 20:06

Maousse a écrit:Si tu trouves une machine à recuire efficace (donc régulière) et importable à un tarif raisonnable, j'en suis :)

Tu te doutes bien que si j'en trouve une , je vous en parle à tous !!!
avatar
PennKoed

Messages : 1011
Date d'inscription : 17/01/2018
Age : 69
Localisation : entre le milieu et l'ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le RECUIT des collets d'étuis

Message par Maousse le Lun 12 Fév - 9:29

J'y compte bien !
Merci pour ce sujet en tout cas
avatar
Maousse

Messages : 710
Date d'inscription : 17/01/2018
Age : 52
Localisation : IDF, chez les fous

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le RECUIT des collets d'étuis

Message par PennKoed le Lun 12 Fév - 17:47

Et voilà la réponse des US, enfin du fabricant BENCH SOURCE...
Quand je vous dis qu'avec les américains, c'est "easy" !!!

"Hello Philippe,

Please see below.  If you need further information contact us.  We will be happy to assist.  Have a great day

Thanks for your inquiry! We appreciate your interest in the best Annealing Machine on the market.  

The price for our machine is $499.95/USD.  Shipping cost to France - $150.00.   Currently we’re building on the latest run and shipping about 1-2 days behind orders. We prefer Pay-Pal on International Orders. If you have a fax, you may send your order to 662-895-6317. Please include a phone number and address as it should appear on shipping documents along with all card information.  We’ll reply via email so you know we received everything we need. “ PLEASE DO NOT SEND CREDIT CARD INFORMATION VIA EMAIL”.

We’ve made and shipped over 3700 of our machines.  To this point we do not have one unhappy customer.  However, we do not recommend trying to anneal your pistol brass. The likely hood that you’ll soften your case heads is pretty high, creating a dangerous situation.

As you may have seen or read our machine spins the case while it is being heated. This, along with the digitally controlled timing, ensures consistent heating and the very best accuracy in neck tension and longevity.  Average production rate is about 550-600 per hour on a standard .308 sized case cartridge.

One question that always comes up, “how many plates do I need to purchase?”  We only make two. The standard plate that is included in the price of the machine covers everything from Hornets up to the large magnums such as .338 Lapua and the Cheytac.  One machine, one plate. Because of the large case head, we do make a separate plate for the .50 BMG. Price for the .50 plate is $44.95 if you want to purchase in the future or vice-versa.  We now offer the BERNZ-O-MATIC Pencil Flame Torch heads.  Cost for a set of two - $47.95.

Another thing international customers inquire about is the power for the machine. You’ll be glad to know that the power supply we ship with the machine works on both 120V60hZ and 230V50hZ. No switches or settings are necessary. However, you will need a travel adaptor to convert the 2 prong plug to adapt to your wall receptacle.
Please give us a call. We can discuss your need and our solution for maintaining your brass in top notch condition while achieving the accuracy you expect. We’re sure you’ll be another proud owner of the Best Annealing Machine on the market!

BTW…You can preview or save an Operator’s Manual by pasting this link into your browser. The manual lists the part numbers for the torches as well as kit numbers if you prefer to buy them together.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

or paste this link to see more info...
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Thanks again and I hope to hear from you soon!

[u]En clair et pour faire court,/u]
Le prix US est $499,95, le prix du transport pour la France est $150, ça fait en tout $650, soit €530,
La machine fonctionne en 120V60hZ et 230V50hZ, il faudra juste changer la prise murale qui est en norme US, ou acheter un adaptateur US / EU
La plaque supérieure accepte les calibres depuis les mini hornet, jusqu'au .338 Lapua et les calibres Cheytac (Cheyenne Tactical)
On peut recuire entre 550 et 600 étuis de .308 à l'heure (c'est déjà un calibre conséquent).
ILS DÉCONSEILLENT L'USAGE DE LA MACHINE POUR RECUIRE LES ÉTUIS D'ARME DE POING...
Ils préfèrent le règlement par PayPal

Vous pensez bien, que moi je vais plonger à ce prix là (la moitié du prix "français", enfin, du prix GOGO :::)
Maintenant vous savez tout, et j'emmerde Brownells / Tecmagex !!!


Dernière édition par PennKoed le Lun 12 Fév - 18:10, édité 1 fois
avatar
PennKoed

Messages : 1011
Date d'inscription : 17/01/2018
Age : 69
Localisation : entre le milieu et l'ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le RECUIT des collets d'étuis

Message par PennKoed le Lun 12 Fév - 17:56

J'espère que je ne vais pas me faire "dégommer" par un modo, parce que si ça reste dans le même sujet, sur le principe, c'est de la pub commerciale !!!
avatar
PennKoed

Messages : 1011
Date d'inscription : 17/01/2018
Age : 69
Localisation : entre le milieu et l'ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le RECUIT des collets d'étuis

Message par manitou le Lun 12 Fév - 18:05

Soit 6 seconde de chauffe par etui.
Je reste petit joueur,120 etuits a l année,
avec 10 rechargements,je suis dans mon ratio.
Faut vraiment avoir du debit pour amortir
l engin.J ignorais meme que cela existe
avant ton topic.
Shocked
avatar
manitou

Messages : 404
Date d'inscription : 12/01/2018
Age : 48
Localisation : gard

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le RECUIT des collets d'étuis

Message par PennKoed le Lun 12 Fév - 18:09

manitou a écrit:Soit 6 seconde de chauffe par etui.
Je reste petit joueur,120 etuits a l année,
avec 10 rechargements,je suis dans mon ratio.
Faut vraiment avoir du debit pour amortir
l engin.J ignorais meme que cela existe
avant ton  topic.
Shocked  

Oui, mais c'est un investissement à long terme, Manitou :
Il faut regarder l'avenir en face, et à long terme...
Tes enfants et petits enfants seront très curieux de retrouver ça dans ton grenier, penses à eux !
avatar
PennKoed

Messages : 1011
Date d'inscription : 17/01/2018
Age : 69
Localisation : entre le milieu et l'ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le RECUIT des collets d'étuis

Message par Doudou45 le Lun 12 Fév - 18:43

Je voulais savoir en quoi consistait le recuit, je suis servi, merci PennKoed.
Dire que je ne suis pas plus avancé est un euphémisme, sachant que mon domaine, c'est le bois. Mais je n'ai lu ton post qu'une fois.
Pour l'instant, et schématisant à fond, je comprends que mieux vaut ne pas faire que faire mal.
Mais je vais relire tout ça tranquilou.
Et non, ce n'est pas de la pub commerciale, c'est un relais d'info !
Sinon, question de fainéant: est-ce que tous les calibres destinés au 300 mètres nécessitent un recuit?

Doudou45

Messages : 174
Date d'inscription : 05/02/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le RECUIT des collets d'étuis

Message par jimmy007 le Lun 12 Fév - 18:50

je ne pense pas que ce soit une question de distance .....mais que qualité Shocked
avatar
jimmy007

Messages : 457
Date d'inscription : 04/02/2018
Localisation : Juste derrière mon AR15

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le RECUIT des collets d'étuis

Message par PennKoed le Lun 12 Fév - 18:51

manitou a écrit:Soit 6 seconde de chauffe par etui.
Je reste petit joueur,120 etuits a l année,
avec 10 rechargements,je suis dans mon ratio.
Faut vraiment avoir du debit pour amortir
l engin.J ignorais meme que cela existe
avant ton  topic.
Shocked  

Tu l'achètes, et tu l'utilise, et puis après, tu sous-traite, ou tu la loue, tout en espèces.... Une petite annonce sur le bon coin "recuit de collets d'étuis, méthode professionnelle", je suis sûr que tu fais un carton !!!
avatar
PennKoed

Messages : 1011
Date d'inscription : 17/01/2018
Age : 69
Localisation : entre le milieu et l'ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le RECUIT des collets d'étuis

Message par francky2a le Lun 12 Fév - 18:52

Je pense que tous les étuis de forme bouteille oui ! Mais penn ou manitou confirmerons .
avatar
francky2a

Messages : 642
Date d'inscription : 17/01/2018
Age : 53
Localisation : Ajaccio

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le RECUIT des collets d'étuis

Message par PennKoed le Lun 12 Fév - 18:57

Doudou45 a écrit:Je voulais savoir en quoi consistait le recuit, je suis servi, merci PennKoed.
Dire que je ne suis pas plus avancé est un euphémisme, sachant que mon domaine, c'est le bois. Mais je n'ai lu ton post qu'une fois.
Pour l'instant, et schématisant à fond, je comprends que mieux vaut ne pas faire que faire mal.
Mais je vais relire tout ça tranquilou.
Et non, ce n'est pas de la pub commerciale, c'est un relais d'info !
Sinon, question de fainéant: est-ce que tous les calibres destinés au 300 mètres nécessitent un recuit?

Évidemment, sauf les étuis droits (armes de poing) tous les étuis nécessitent un recuit, (sauf pour le 22LR !) quelle que soit la distance.
L'intérêt du recuit, c'est de pouvoir reformer les collets et épaulements d'étuis lors du rechargement sans faire fatiguer le métal, alors, 50m, 100m, 200m, 300m, Bench Rest; Long Range, la distance ne change rien, c'est le fait de recharger qui fatigue l'étui, sauf si on le recuit, car en recuisant, on augmente sa ductilité, et donc sa durée de vie...


Dernière édition par PennKoed le Lun 12 Fév - 19:10, édité 1 fois
avatar
PennKoed

Messages : 1011
Date d'inscription : 17/01/2018
Age : 69
Localisation : entre le milieu et l'ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le RECUIT des collets d'étuis

Message par Doudou45 le Lun 12 Fév - 19:09

J'associais en partie la distance et la charge, et donc à la fatigue de la douille, d'où ma question.

Doudou45

Messages : 174
Date d'inscription : 05/02/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le RECUIT des collets d'étuis

Message par PennKoed le Lun 12 Fév - 19:12

Doudou45 a écrit:J'associais en partie la distance et la charge, et donc à la fatigue de la douille, d'où ma question.

Il y a très peu de différence de charge entre un tir à 100 mètres et un tir à 300m...
avatar
PennKoed

Messages : 1011
Date d'inscription : 17/01/2018
Age : 69
Localisation : entre le milieu et l'ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le RECUIT des collets d'étuis

Message par PennKoed le Lun 12 Fév - 19:18

C'est vraiment fou, mais je l'ai dit avant de rédiger le post, le recuit des collets d'étuis, ça va être une foire d'empoigne, voire même un pavé dans la mare, parce qu'il faut détruire 30 ans de "radio stand", de méconnaissances de la métallurgie, de convictions intimes...
Ça fait 15 ans que je le sais, et que j'applique du mieux que je peux ce que je viens d'exposer, mais comme on dit "nul n'est prophète en son pays"...
avatar
PennKoed

Messages : 1011
Date d'inscription : 17/01/2018
Age : 69
Localisation : entre le milieu et l'ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le RECUIT des collets d'étuis

Message par Doudou45 le Lun 12 Fév - 19:46

Ce n'est pas une foire d'empoigne pour moi, mais il y a une telle somme de renseignements !

Doudou45

Messages : 174
Date d'inscription : 05/02/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le RECUIT des collets d'étuis

Message par Maousse le Lun 12 Fév - 20:37

Ben pourquoi parles-tu de foire d'empoigne PennKoed ?
C'est très bien de remuer les neurones !

Ah, une chose que tu devrais ajouter : QUAND faire le recuit :)
Pour moi, c'est à faire AVANT le recalibrage.
MAIS si c'est un recuit de détente, comme je viens de l'apprendre, ce serait donc à faire APRES recalibration ?
avatar
Maousse

Messages : 710
Date d'inscription : 17/01/2018
Age : 52
Localisation : IDF, chez les fous

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le RECUIT des collets d'étuis

Message par PennKoed le Lun 12 Fév - 21:04

Maousse a écrit:Ben pourquoi parles-tu de foire d'empoigne PennKoed ?
C'est très bien de remuer les neurones !

Ah, une chose que tu devrais ajouter : QUAND faire le recuit :)
Pour moi, c'est à faire AVANT le recalibrage.
MAIS si c'est un recuit de détente, comme je viens de l'apprendre, ce serait donc à faire APRES recalibration ?

Moi je le fais avant toute opération...
- Recuit
- Lubrification en vrac (avec le spay DILLON)
- Désamorçage - recalibrage (partiel ou intégral) sur la presse
- Trim case pour la longueur (ce n'est pas les méthodes qui manquent et elles se valent toutes)
- Pocket cleaner et pocket reamer j'ai un quick trim Lee, donc pas de deburring outside / inside
- Nettoyage (thumbler humide pour ma part, avec des aiguilles inox), mais il y a aussi ultrasons, ou thumbler vibrant avec média. Mais dans ce dernier cas, pas de séchage, mais gros nettoyage des logements d'amorces et du trou d'amorçage !
- Séchage tranquille sur des Leading blocks en plastique, j'ai le temps...

Et puis après rechargement quand c'est nécessaire, je considère que j'ai des étuis neufs prêts à être chargés...
avatar
PennKoed

Messages : 1011
Date d'inscription : 17/01/2018
Age : 69
Localisation : entre le milieu et l'ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le RECUIT des collets d'étuis

Message par PennKoed le Mar 13 Fév - 9:16

Bon, eh bien, j'ai RDV avec mon cardio à 10h, dès mon retour, je commande ma machine VERTEX chez BENCH SOURCE, ils envoient ça sous 1 à 2 jours...bounce bounce bounce
Après, il faudra que j'installe les deux chalumeaux à gaz, mais je ne suis pas sûr que l'on puisse brancher les deux sur la même bouteille (problème de débit), je pense qu'il faut deux chalumeaux simples et deux bouteilles...

Youpeee !!! Basketball Basketball Basketball

Le mode d'emploi
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

La démo et un article d'Accurate Shooter
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
PennKoed

Messages : 1011
Date d'inscription : 17/01/2018
Age : 69
Localisation : entre le milieu et l'ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le RECUIT des collets d'étuis

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum